Translate

mardi 21 juillet 2015

TESTIMONY - TEMOIGNAGE - TESTIMONIO

FROM CATHOLIC, TO JEWISH WORKING WITH BNEI NOACH 


 DE CATHOLIQUE, A JUIVE ASSOCIEE AUX BNEI NOA'H


DE CATÓLICA, A JUDIA TRABAJANDO CON LOS BNEI NOAJ

 

הייתי קתולית, עכשיו אני יהודיה שעובדת עם בני נח



LA TORAH, ENSEIGNEMENT DE VIE
https://www.youtube.com/channel/UCxfcrmRzeLblLz6PXHDFBRw

DE CATHOLIQUE, A JUIVE ASSOCIEE AUX BNEI NOA'H - TEMOIGNAGE

Je suis née à Paris, de famille corse, catholique. Mais la religion ne m’intéressait pas. Simplement, je me sentais toute seule et, dans ma souffrance, j’ai toujours su que D.ieu est là, avec moi, qu’Il est mon Père qui m’aime et prend soin de moi, et je Lui parlais, dès toute petite.
 
Plus tard, avec les études de Droit et le travail, j’ai perdu ce contact et l’ai oublié.... je suis alors devenue très malade, de la souffrance qui était en moi, et dépressive. J’ai pensé qu’en quittant Paris et en vivant en Corse, je serais heureuse. Mais... nous transportons partout avec nous ce qui est en nous... Cette prise de conscience, et les premiers temps de vie à Ajaccio, furent donc très durs pour moi, jusqu’à ce qu’un jour, par une église protestante évangélique, j’entende le verset de Jérémie 29.11 où D.ieu dit (dans la traduction française que j’entendis à l’époque) « Je connais les projets que J’ai formés pour toi, projets de paix et non de malheur, afin de te donner un avenir et de l’espérance ». Tout d’un coup, la présence de Dieu et Son amour faisaient à nouveau irruption dans ma vie ! Il me redonnait le lien avec Lui ! Lisant, dans les Textes, que D.ieu interdit de faire des statues et représentations, et de se prosterner devant, je quittai l’église catholique pour les Protestants Evangéliques. Je créai même une librairie biblique, « la Source de l’Espérance » que j’ai gérée presque 10 ans : je voulais que tous connaissent cette Parole qui m’avait donné une telle espérance !
 
Je fus invitée à une semaine de séminaire sur les relations entre Juifs et Chrétiens ; entre la France et Israël. Ce fut un choc brutal pour moi (et pour nous tous), de découvrir les horreurs de ces 2000 ans d’histoire, au nom de ce qui était notre religion, ainsi que les mensonges actuels des médias, des politiques et des nations, contre Israël. J’ai alors créé un site internet pour dénoncer ces mensonges et injustices ; j’ai écrit de nombreux courriers aux politiques et médias, et des articles que d’autres sites publiaient aussi. Ce fut le début d’un combat que j’ai mené durant presque 10 ans, écrivant aussi deux livres (« Israël au cœur, tomes 1 et 2, éds Persée).
 
Puis, un jour, je reçus dans le cœur cette conviction, cet appel : « quitte tout pour servir Israël ». Je ne connaissais rien ni personne, en Israël, ni même la langue. Comment tout quitter, pour où, avec qui, quand, et pour quoi faire ?.... Je savais que je le ferais, mais je n’avais aucune idée de comment. Durant les mois qui suivirent, Dieu me donna un contact, puis un autre, puis ouvrit finalement la porte de Sar-El, les bénévoles de Tsahal : je vins donc, avec des Juifs de France, comme bénévole, deux semaines dans une base de l’armée. Ayant la conviction que c’était enfin « la bonne porte », je laissai mon travail et ma vie en Corse et arrivai en Israël en mai 2005, il y a un peu plus de 10 ans. Sar-El m’envoya comme bénévole dans des Maisons de Retraite, dans des services de personnes complètement dépendantes. Et, à différentes reprises, surtout pendant les guerres, je suis revenue dans une Base pour aider.
 
Après 6 ans de ce bénévolat, un ami m’invita un jour à un cours de Torah du Rav Dynovisz, à Jérusalem. Tout de suite, je « sus » que c’était la vérité et qu’Israël a, bien sûr, la véritable lecture des Textes. Je voulus quitter ce que je découvrais comme la « substitution » et une lecture mensongère. C’est alors que je fus invitée au Symposium des Bnei Noa’h, organisé par le Rav Cherki, à Jérusalem, en juillet il y a exactement 4 ans. J’ai immédiatement aimé cette conception de l’humanité, où chacun a sa place, Israël comme cœur d’un grand corps, et les personnes des Nations comme cellules des membres de ce corps. Moi aussi, je voulais m’y engager et y trouver ma place. Mais... quoi faire de tout ce que j’avais entendu pendant 58 ans ?!
 
C’est ainsi que j’arrivai, avec toutes mes interrogations. Au fil des mois, le Rav Cherki répondit à mes questions et me prêta l’excellent livre d’Avraham Livni, « le Retour d’Israël » qui acheva de me convaincre. Si bien qu’en novembre 2011, je m’engageai comme Bat Noa’h.
 
Il fut dur, bien sûr, de perdre pratiquement tous les amis et les contacts de toute une vie ! Et aussi tout l’engagement que j’avais, de soutien à Israël, par les sites qui me demandaient d’écrire pour eux, ou publiaient mes lettres et articles. Mais j’ai choisi la vérité, renonçant à tout le reste.
 
Peu à peu, un autre engagement s’ouvrit à moi, puisque le Rav Dynovisz me proposa d’enregistrer mon témoignage, puis de courts enseignements et exhortations pour les Bnei Noa’h et le Rav Cherki m’offrit d’intervenir à diverses reprises, notamment à son Symposium, à des radios ou même à la télévision israélienne ! Beaucoup m’écrivirent qu’ils avaient découvert leur propre identité, grâce à mes interventions, et voulaient aussi s’engager comme Ben ou Bat Noa’h. Je créai aussi un blog des Bnei Noa’h et une chaîne youtube. Il m’avait semblé tout perdre, mais D.ieu me redonnait, autrement.
 
Finalement, j’ai été Bat Noa’h deux ans. Un jour, soudain, quelque chose s’éveilla en moi : je voyais clairement que je faisais partie de ce peuple et de ce pays, je « savais » que c’était mon identité profonde et véritable. Et j’eus la conviction que je devais poursuivre mon chemin et me convertir.
 
A nouveau, il fallait tout laisser, mon nouvel engagement comme Bat Noa’h, et même le fait d’être « non-Juive et non-Israélienne soutenant Israël », comme je l’avais toujours proclamé. Mais c’était évident que je devais le faire. D’ailleurs, tous les amis juifs (qui me connaissaient depuis parfois 8 ou 10 ans), à qui j’annonçai par la suite ma décision, me dirent tous qu’ils avaient toujours su qu’un jour je me convertirais, mais ils ne me l’avaient pas dit pour que je puisse l’entendre moi-même.
 
Il y a donc maintenant un an et demi que je suis Juive, vivant dans un tout petit ichouv (village) du Goush Etsion (dans le territoire de Yehuda, en Israël). Peu à peu, j’y ai trouvé du travail. Mais comment m’engager encore ? J’avais toujours dans le cœur la conviction de reprendre mon blog des Bnei Noa’h, en plusieurs langues, et aussi ma chaîne youtube, également en plusieurs langues. Mais comment et pour dire quoi ? Ne sachant pas, j’attendais les « portes » que D.ieu allait m’ouvrir.
 
C’est alors qu’un groupe de femmes ‘Habad du ichouv me proposa d’étudier avec elles, le Shabbat, le livre de Rav Ginsburgh sur les Bnei Noa’h « Kaballah and Meditation for the Nations » en vue d’une action en faveur des Nations ! Pourtant, je ne suis ni ‘Habad, ni de langue anglaise ! Je le pris donc comme un encouragement venant de Dieu.
 
Parallèlement, les Bnei Noa’h francophones me contactèrent à plusieurs reprises, pour me proposer de faire partie d’un de leurs groupes fb des Bnei Noa’h, puis d’un autre, etc... Plusieurs y ont d’ailleurs publié mes témoignages vidéo, disant même parfois qu’ils étaient devenus Bnei Noa’h grâce à mon témoignage, ce qui contribua encore à m’encourager dans cette direction. Finalement, ils me proposèrent d’étudier avec eux, en skype, un autre livre, « the Divine Code » du Rav Weiner, avec le Rav Peres de Jérusalem. A plusieurs reprises, ils me demandèrent de prier pour eux, ou même d’aller au Kotel, pour eux ou pour les intentions qu’ils me confiaient. Des liens se sont tissés, de plus en plus profonds, de confiance et de réelle amitié ; puis aussi avec des personnes ou groupes d’autres langues.
 
C’est ainsi que j’ai été poussée à retravailler sur mon blog, y mettant l’information la plus large concernant les Bnei Noa’h, en diverses langues, afin de contribuer, moi aussi, à ce que des personnes du monde entier, cherchant aussi leur identité, puissent la trouver. Et j’ai recommencé à enregistrer des vidéos, en plusieurs langues, comme D.ieu me l’avait mis dans le cœur depuis plus d’un an. Et maintenant, j’écris ce témoignage, à la fois pour mesurer tout le chemin que D.ieu m’a fait parcourir et pour « fermer le cercle ». Surtout, pour qu’il serve d’encouragement à d’autres.
 
En effet, à plusieurs reprises, je m’étais engagée puis, par fidélité et obéissance à D.ieu, j’avais renoncé à un engagement, puis à un autre. Mais Lui savait très bien où, finalement, Il m’attendait : dans ce tout petit village, apparemment coupée de tout mais où je suis, en fin de compte, en lien avec le monde entier : après avoir cherché ma voie comme Catholique, puis Evangélique, puis Bat Noa’h, je suis finalement Juive, travaillant en association avec des Bnei Noa’h dans le monde entier, pour construire ensemble le grand Projet d’Hachem !
 
Que ce témoignage puisse encourager tous ceux qui cherchent leur identité et leur place, ou qui ont l’impression que les portes de leur vie se ferment ; ceux qui se disent qu’ils ont renoncé pour D.ieu, ou ont perdu.... Avec D.ieu, rien n’est jamais perdu ! Il a tout Son temps et, si nous le voulons et Lui obéissons, même si nous ne comprenons pas Ses chemins, Il nous fera arriver au bon endroit, dans le Plan qu’Il a pour nous et dont.... toutes les étapes précédentes font aussi partie ; elles étaient même toutes nécessaires à notre Service, et pour que soit constitué le grand puzzle de notre vie.
 
Que D.ieu vous bénisse tous.
Tsipora Hodaya Antonietti
Juillet 2015
 
Vidéo : DE CATHOLIQUE, A JUIVE ASSOCIEE AUX BNEI NOA'H - TEMOIGNAGE 
https://www.youtube.com/watch?v=r4WRUhaoSFY
 

lundi 6 juillet 2015

Du 17 Tamouz au 9 Av – Destruction et Construction

Enregistrement de la conférence du Rabbin Yoel Benharrouche pour le Centre Noachide Mondial du 30.06.13 sur le thème de la destruction et de la construction entre le 17 tamouz et le 9 av, et leur signification pour le monde et les noachides.

Le Rav Yoel Benharrouche est artiste peintre et enseignant notamment en Machon Meir.


Nous vivons a une époque ou nous réparons la faute des explorateurs. Le peuple d’Israël a finalement intégré le message qu’il y a une terre dans ce monde qui correspond au travail qu’il doit commencer à fournir parmi les nations. Car la lumière doit sortir de Tsion, le message doit être transmis à tous les êtres vivants – minéraux, végétaux, animaux et humains !
Les Bnei Noah participent à cet édifice qui est d’envergure beaucoup plus grande que la perte d’un simple Temple. Que ce soit bien compris. Israël n’est pas le seul peuple à pleurer SON Temple. Ca n’aurait pas de sens! Israël pleure LE Temple, parce que le Temple n’est pas seulement pour Israël, comme le dit le verset: « car Ma maison sera une maison pour tous les peuples ».

Why I decided to be a Bat Noah ? Pourquoi j'avais décidé d'être bat Noah ? ¿ Porque decidí ser Bat Noaj ? למה החלטתי להיות בת נח

Why I decided, 4 years ago, to be a Bat Noah?  (Tsipora-Hodaya Antonietti)
HaRav Cherki explained to us God's Vision and Plans for His humanity and I decided to be part of this wonderful and grandiose Project !!



Pourquoi j'avais décidé, il y a 4 ans, d'être bat Noah (Tsipora-Hodaya Antonietti)
en entendant le rav Cherki expliquer le Projet d'Hachem pour Son humanité, j'ai voulu faire partie de ce Projet grandiose !!



¿ Porque, hace 4 años, decidí ser Bat Noaj ? (Tsipora-Hodaya Antonietti)
El rav Cherki nos explicó los Planes de Dios para Su humanidad y quise ser parte de este Proyecto grandioso !!



למה, לפני 4 שנים, החלטתי להיות בת נח ? (ציפורה הודיה) 



CHAÎNE YOUTUBE : LA TORAH, ENSEIGNEMENT DE VIE
https://www.youtube.com/channel/UCxfcrmRzeLblLz6PXHDFBRw

samedi 4 juillet 2015

Réapprendre à penser - Message d'espérance (2 vidéos de Tsipora Hodaya Antonietti)

Réapprendre à penser :



 Message d'espérance :


Chaîne YOUTUBE "LA TORAH, ENSEIGNEMENT DE VIE"
https://www.youtube.com/channel/UCxfcrmRzeLblLz6PXHDFBRw

Il n'y a aucun Ben Noach en France ! - Un Tribunal ? N'importe quoi... (2 vidéos de Pascal Henri)

Il n'y a aucun Ben Noach en France !

 

Un tribunal ? N'importe quoi...
 

 
Chaîne YOUTUBE : "LES FILS DE NOE PARLENT AUX FILS DE NOE ET AU RESTE DU MONDE" https://www.youtube.com/channel/UCCFCZMVdZvq5odzyIpJ5CpQ


Las 7 Mitzvot de Bnei Noaj - Los caminos de Bnei Noaj - La presencia Divina y la naturaleza

por el Rav David Shalem

Las 7 mitzvot de Bnei noaj :

Las 7 mitzvot de Bnei noaj son en realidad mas de siete.
La etica natural y el comportamiento moral son anteriores a la aceptacion de las Mitzvot.




Los caminos de Bnei Noaj :

El apego a Di-s a diferencia de solo ir por las sendas de Di-s.
La aceptacion de los preceptos y la union trascendente.
El lazo trascendental otorga sentido y direccion a la vida.



La presencia Divina y la naturaleza :

 

Centro Noajida mundial
http://noahideworldcenter.org/wp_es/

vendredi 3 juillet 2015

Comment j'ai découvert la joie !! - Merci pour la vie ! (2 vidéos de Tsipora Hodaya Antonietti)

Comment j'ai découvert la joie !!



Merci pour la vie !


Chaîne YOUTUBE "LA TORAH, ENSEIGNEMENT DE VIE"
https://www.youtube.com/channel/UCxfcrmRzeLblLz6PXHDFBRw

Associé ou concurrent d'Israël ? - A quoi sert un Ben Noah ? (2 vidéos de Pascal Henri)

Associé ou concurrent d'Israël ?



A quoi sert un Ben Noah ?

 
 
Chaîne YOUTUBE : LES FILS DE NOE PARLENT AUX FILS DE NOE ET AU RESTE DU MONDE : https://www.youtube.com/channel/UCCFCZMVdZvq5odzyIpJ5CpQ

Je suis une Bat Noah - Comprendre ce qu'est un Ben Noah (2 vidéos de AM Antonietti)

Je suis une bat Noah



Comprendre ce qu'est un Ben Noah



Chaîne YOUTUBE "LA TORAH ENSEIGNEMENT DE VIE"
https://www.youtube.com/channel/UCxfcrmRzeLblLz6PXHDFBRw

Pourquoi je crois en la Tora d'Israël - Je ne suis pas Juif, c'est grave ? (2 vidéos de Pascal Henri)

Pourquoi je crois en la Tora d'Israël



Je ne suis pas Juif, c'est grave ?



Chaîne YOUTUBE : "LES FILS DE NOE PARLENT AUX FILS DE NOE ET AU RESTE DU MONDE"  https://www.youtube.com/channel/UCCFCZMVdZvq5odzyIpJ5CpQ

jeudi 2 juillet 2015

"TE ORDENO VIVIR", Parachat TSAV - Rav Yitzhak GINSBURGH

Llevar la Ordenanza Divina a la Realidad  (English - Spanish)




(INSTITUTO GAL EINAI EN ESPAÑOL)

Un LLamado a las Naciones del Mundo (por el Rabino Itzjak Ginsburgh)

Un LLamado a las Naciones del Mundo,
Líderes Religiosos, y al Líder de la Iglesia Católica,
El Papa
 
erg
 
Todos creemos en la Providencia Divina del Creador, bendito Sea. También cuando la persona decide ir por un camino determinado, por motivos que son de su conocimiento, la Mano de Dios dirige sus pasos desde lo Alto, por razones ocultas a la conciencia del hombre. En el lenguaje del salmista de Israel: “¿Dios afirma los pasos del hombre, su camino Él aprobará” (Salmos 37:23).


Si es así en todos los detalles de la vida personal de una persona, más todavía acerca de las personas cuya vida produce una influencia crítica en el conjunto de la historia de la humanidad. Aquí también existe el aspecto revelado y consciente para el hombre mismo, y el lado oculto, sólo revelado y conocido por Dios, con la intención Divina  del destino del mundo que Él creó en Su honor.
 
Acerca de Ieshu haNotzri, el Rambam de bendita memoria escribe "se imaginó ser el mesías" e intentó "construir una visión", pero "fracasó". En vez de redimir a Israel y el mundo todo, provocó que “los judíos sean matados por la espada, sus remanentes sean esparcidos y humillados, que la Torá sea alterada, y hacer equivocar a la mayoría del mundo haciendo servir otro dios antes que el Señor.”
Así sigue Maimónides:
 
"Pero no está en poder del hombre captar el pensamiento del Creador del mundo, pues nuestras maneras no son Sus maneras, ni nuestros pensamientos son Sus pensamientos. Y todos los hechos de Ieshu Hanotzrí y el Ismaelita (es decir Mahoma) que se levantó después de él no son sino para preparar el camino hacia el rey Mashíaj. Para la mejora del mundo entero, para servir a Di-s unidos, como está escrito (Tzefaniá 3:9): "Yo transformaré a las naciones a un lenguaje claro para que invoquen todas el nombre de Di-s y lo sirvan con un único propósito".

"¿Cómo ocurrirá esto? El mundo entero ya se ha llenado del tema del Mashiaj, así como de la Torá y las mitzvot y se extendieron estos conceptos a islas lejanas y a muchas naciones de corazón insensible, y ellos analizan estas cosas y las mitzvot de la Torá. Unos dicen: "Estas mitzvot eran verdad, pero caducaron en este tiempo y no son aplicables a estas generaciones”. Otros dicen: "Hay conceptos ocultos en las mitzvot y ellas no deben cumplirse de acuerdo a su explicación simple; el Mashiaj ya ha venido y los ha revelado." Y Cuando se levante el rey Mashiaj de Verdad y cuando triunfe, y se eleve y enaltezca, de inmediato todos en el mundo recapacitarán y sabrán que heredaron una mentira de sus padres y que sus profetas y antepasados los confundieron."
 
Meditemos en la situación existencial del mundo: desde la fundación de la religión cristiana pasaron casi dos mil años, décadas de dolor y sufrimiento sin cesar para millones de personas, a pesar de los muchos logros de la cultura humana, especialmente en la ciencia y la tecnología. Cada día que pasa aumenta el gritó, "de las entrañas del hombre, de lo profundo del corazón”, por la salvación de Dios, la redención verdadera y completa por nuestro justo Mashíaj. En palabras de Daniel hombre de gracia (según los sabios es una clara figura del Rey del mashíaj): "¿hasta cuándo [hay que esperar que llegue] el final  de maravillas?".
 
El profeta de nuestra generación, el Rebe de Lubavitch advirtió que nuestra generación es la generación de la redención. Con el fin de apresurar la venida del Mashíaj verdadero debemos ya "vivir con el Mashíaj". Es hora de que las naciones comiencen a “vivir con el Mashíaj”, y como se mencionó antes en las palabras de Maimónides, retornar y saber una mentira nos heredaron nuestros antepasados. Esta verdad se comprenderá y se recibirá en el corazón sólo a partir del reconocimiento de que “vuestros pensamientos no son como Mis pensamientos”, como dijo el Rambam.
 
Los pasados dos mil años han demostrado la especial Providencia Divina que ha protegido al Pueblo Judío, y el fracaso de otras religiones en protagonizar el rol de portadores del mensaje de Di-s, que ellos se apropiaron para sí mismos. Los pueblos esclarecidos (y lo que es más alentador, dentro de la iglesia católica misma), han reconocido ambos puntos.
 
Ahora es el tiempo de que la intención oculta de Di-s, que ha guiado toda la historia hasta este día, sea revelada totalmente. Sólo de esta manera puede cada uno de los individuos, admitir sinceramente la verdad, y prepararse a si mismo y a su entorno, para dar la bienvenida al verdadero Mesías, que vendrá inminentemente y nos redimirá a todos.
 
¡Los rabinos del Pueblo de Israel, los judíos de todas las corrientes, los justos conversos y los hijos de Noé que van de acuerdo a la Torá,  hacemos un llamado fervientemente a todas las personas laicas, a los líderes religiosos y al Papa que está al frente de la Iglesia católica a retornar y admitir la verdad!
Todos estamos sedientos por la salvación: somos conscientes del terrible sufrimiento soportado a lo largo y ancho del mundo, y creemos que toda la benevolencia y la alegría que la humanidad está destinada a heredar, vendrá con la llegada del verdadero Mashíaj. En Cabalá se explica que Mashíaj, משיח , es una combinación de las letras ישמח , “alegrará”. Y como la esencia de su mensaje es la alegría, nuestro retorno a la verdadera fe, la Torá de Moshé (que fue dada tanto para el pueblo judío como para los justos de los pueblos del mundo), un retorno tal que tiene el poder de despertar el espíritu mesiánico en toda la humanidad, y materializar la llegada del Mashíaj mismo, sólo puede llevarse a cabo con alegría.
 
Para finalizar: Por la causa de Di-s y de la promesa de buenaventura para la humanidad, ha llegado el tiempo de que realices una transformación radical, afrontes la realidad sinceramente, abandones tus antiguas creencias y reconozcas la absoluta verdad! Imagina cuán gratificado estará nuestro Padre Único en el Cielo, nuestro bendito Creador, de ver tal demostración inigualable de coraje y dedicación.
 
Cuanto mayor influencia tengas sobre tu entorno, mayor es tu responsabilidad. Tu deber sagrado es esclarecer y despertar los corazones de tus seguidores, para que abandonen las erróneas creencias que han heredado de sus padres y su cultura, y comiencen a seguir los senderos de los justos de las naciones del mundo, como nos enseña la Torá de Moshé, y con regocijo y benevolencia de corazón, prepararnos para la inminente llegada del verdadero Mesías.
 
Imprímelo y repártelo a tus conocidos y personas que quieran conocer la verdad.
 

LIGHT UNTO THE NATIONS

(Rav Chaim RICHMAN, International Director of the Temple Institute in Jerusalem)
 

WHAT IS A NOAHIDE :




THE ROLE OF B'NEI NOAH IN THE TORAH :

 

 
LIGHT UNTO THE NATIONS :

 
 
COMMITMENT OF NOAHIDES, in JERUSALEM :

 
 
 
TEACHING B'NEI NOAH :

 
 
 CHALLENGES FACING BNEI NOAH COMMUNITIES :
 
 
 
INTRODUCTION TO THE ORAL TRADITION :
 
 
Кто такие Ноахиды ? 
Лекция рава Шерки  (Vidéos Centre Noachide Mondial)
 
  

Мораль. Лекция 1
 
  

Мораль. Лекция 2
 
 
 

GRANDEUR DE L'EPREUVE ET GRANDEUR DE L'INDIVIDU

Cours du Rav Yoël BENHARROCHE





"L'ENSEIGNEMENT LEGUE A L'HUMANITE", du Rav Joël SCHWARZ

"Heureux ceux dont la voie est intègre,
qui suivent la Loi de l'Eternel !
Heureux ceux qui respectent Ses statuts,
Le recherchent de tout leur coeur,
Qui se gardant bien de commettre aucune injustice,
marchent dans Ses voies !
Tu as promulgué Tes ordonnances,
pour qu'on les observe strictement.
Ah ! Puissent mes pas être fermes,
pour que j'observe tes préceptes !
Alors, je ne serai point déçu,
en portant mes regards sur tous Tes commandements.
Je Te rendrai grâce en toute droiture de coeur,
en m'instruisant des règles de Ta justice.
Tes statuts, je les observerai :
Ne m'abandonne en aucun temps
."
(Psaume 119.1-8)



 Les sept commandements destinés aux descendants de Noé

Ces sept commandements constituent un enseignement complet, qui a été donné à l'homme dans le but de le rendre capable de vivre sa vie correctement.

... Cet enseignement a été réitéré sur le mont Sinaï, par l'intermédiaire de Moché ; car il ne suffit pas qu'il soit rationnel, ou ancré dans l'histoire, il faut aussi qu'il soit reconnu comme étant d'origine divine. C'est la révélation du Sinaï qui le fit connaître aux yeux du monde entier.

Maïmonide écrit dans son commentaire (Melakhim 8, alinéa 1) que celui qui accepte les sept commandements et est attentif à les mettre en pratique, compte parmi les justes des nations et a part au monde à venir, si du moins il les prend sur lui parce que le Saint-béni soit-Il l'ordonne dans Sa loi...

Sur le mont Sinaï, D.ieu S'est révélé à Son peuple Israël, afin que l'enseignement soit dispensé à l'humanité toute entière. Cet enseignement est divisé en plusieurs parties : une partie destinée effectivement à toute l'humanité et qui est appelée : "Torath benei Noa'h", c'est à dire enseignement destiné aux descendants de Noah'h ; d'autres parties sont plus spécialement destinées à Israël qui est appelé à servir, en tant que peuple de prêtres, de modèle à l'humanité. C'est pourquoi il leur a été imposé des commandements supplémentaires....

Les descendants de Noa'h ont reçu sept commandements de base, comprenant de nombreuses subdivisions, tandis qu'Israël a reçu les "dix Paroles" avec leurs 613 subdivisions.

Les descendants de Noa'h ne sont astreints qu'à leurs sept commandements, et non aux commandements destinés à Israël. Ils peuvent cependant, s'ils le désirent, les pratiquer ; à l'exception toutefois des commandements particuliers à Israël, comme le respect intégral du Chabbat. Tout descendant de Noa'h est aussi autorisé à se convertir ; mais cela n'est pas recommandé, car tout homme a les moyens de réaliser la volonté de son Créateur tel qu'il est, et peut de cette façon obtenir la vie éternelle dans le monde à venir....
 



Signification de l'enseignement :

Nous parlons d' "enseignement" ou de "Tora" destinée aux descendants de Noa"h, et non pas de "religion", car il y a une différence essentielle entre ces deux concepts.

Par "enseignement", se trouve exprimée la notion de "guide pour la vie", c'est à dire que la Tora veut orienter l'homme sur le chemin de la vie, chemin sur lequel il trouvera sa plénitude spirituelle, et l'exhaustion de ses qualifications.

La religion vient en général ajouter une dimension de sainteté aux diverses pratiques humaines telles que les cérémonies de mariage ou d'enterrement, l'édification d'églises pour la prière, de monastères pour ceux qui choisissent de se retirer de la vie. De telles coutumes créent une séparation entre la vie naturelle de l'homme et son aspect de sainteté. Ce n'est pas ainsi que la Tora vient enseigner à l'homme comment vivre sa vie.

Car la Tora embrasse toute la vie de l'homme, dès l'instant où il ouvre les yeux jusqu'au moment où il les ferme, de sa naissance à sa mort ; ceci pour la bonne raison que l'enseignement veut donner une orientation aux actions humaines....

(Extrait de  "L'ENSEIGNEMENT LEGUE A L'HUMANITE", du Rav Joël SCHWARZ, aux Editions OTSAR)





PERE, OU ES-TU ?

LE RABBI DE LOUBAVITCH





LA LOI NOAHIDE A LA KNESSET - NOAHIDE LAW IN THE KNESSET

LE RABBI DE LOUBAVITCH




 
 

LA MISSION INTERNATIONALE

LE RABBI DE LOUBAVITCH




LE 28 SIVAN 1941

DEBUT D'UNE NOUVELLE ERE DE DIFFUSION DE LA TORAH


Le ''Serpa Pinto'' à bord duquel le Rabbi de Loubavitch et son épouse, la Rabbanit 'Haya Mouchka, arrivèrent sains et saufs aux Etats-Unis en 1941.

Le "Serpa Pinto" à bord duquel le Rabbi de Loubavitch et son épouse, la Rabbanit 'Haya Mouchka, arrivèrent sains et saufs aux Etats-Unis en 1941.


Le 28 Sivan est l’une des dates particulières les plus tardives ayant été fixées dans le calendrier de la ‘Hassidout ‘Habad. En effet, c’est uniquement en 1983 qu’on apprit que le Rabbi, en ce jour de l’année 1941, était parvenu aux États-Unis, après avoir miraculeusement échappé aux griffes de l’envahisseur nazi qui s’était abattues sur l’Europe.

Trois ans plus tard, en 1986, l’un des ‘Hassidim prit l’initiative de commémorer cet événement en organisant, à cette date, un farbrenguen (un rassemblement ‘hassidique), au cours duquel chacun pourrait prendre la décision de renforcer la diffusion de l’enseignement ‘hassidique. Alors, il sollicita la participation du Rabbi à cette réunion, sous la forme d’une bouteille d’eau de vie. Le Rabbi la donna et, lorsque ce ‘Hassid, la recevant, annonça qu’aurait lieu une commémoration du « jour de l’arrivée du Rabbi aux États-Unis », le Rabbi réagit en précisant: « Lui et sa famille. » C’est par ces mots que le Rabbi conféra un caractère d’officialité à cette célébration qui, depuis lors, a été définitivement instituée.

Le 28 Sivan modifia ouvrit, à proprement parler, la voie vers la délivrance messianique Puis, cinq ans plus tard, en 1991, le Rabbi fit éditer, à l’occasion du cinquantième anniversaire de son arrivée aux États-Unis, un fascicule exposant l’historique de ce sauvetage et commentant la dimension spirituelle de cet événement. Le 28 Sivan de cette même année, ce fascicule fut distribué par le Rabbi à chacun des présents dans sa maison d’étude, à l’issue du discours qu’il prononça.

Outre l’importance intrinsèque du sauvetage physique du Rabbi et de son épouse, le 28 Sivan marque également l’introduction d’une période nouvelle dans la diffusion des sources ‘hassidiques à l’extérieur et, de la sorte, le début de la dernière étape préalable à la venue du Machia’h. En effet, le continent américain, défini comme « l’hémisphère inférieur » si l’on considère que Jérusalem est le point le plus élevé du globe, n’avait pas encore été imprégné par la connaissance de la Torah, à la différence de l’Asie, de l’Afrique et de l’Europe. Certains faisaient même remarquer qu’étant entouré par la mer, il n’était pas même relié au lieu où se produisit la révélation du Sinaï. Le 28 Sivan modifia une telle situation et, de la sorte, cette date ouvrit, à proprement parler, la voie vers la délivrance véritable et complète.

Extrait de l’avant propos à l’édition française
du « Recueil 28 Sivan – 50 ans »
éd. Beth Loubavitch, 1999